jeudi 28 novembre 2013

Traduction des interviews de ET, HitFix et Mail Online

La promotion du best of de Dido est assez riche, et on a droit à des interviews et des articles très intéressants. L'interview accordée à ET ne déroge pas à la règle, puisque Dido y parle de ses fans, des moments clés de sa carrière et de l'industrie musicale actuelle.

Dido revient sur son best of

Pendant la majorité de mon enfance, il était impossible d'échapper à la musique de Dido, que ce soit au cinéma, à la télévision, à la radio ou sous ma douche. Mais étant donné ses merveilleuses mélodies, sa maîtrise de l'écriture et sa voix ensorcelante, je n'arrive pas à comprendre pourquoi quelqu'un chercherait à fuir ses titres. Et à en juger d'après sa domination des charts, et son omniprésence pendant ces deux dernières décennies, il est clair que personne d'autre n'a pu trouver une raison de le faire.

Aujourd'hui, les chansons les plus populaires de Dido ont été réunies dans un best of. ETonline a récemment discuté avec l'interprète nominée aux Grammy et aux Oscars, à propos de l'expérience bizarre de compiler cette collection, de ses chansons préférées, et du moment le plus étrange de sa carrière.

Lire la suite de la traduction ?

Autre interview, avec HitFix cette fois, dans laquelle on apprend que Dido n'est plus sous contrat avec sa maison de disques, Sony. Dido confie aussi les changements survenus depuis la naissance de son fils, Stanley, et parle de son dernier titre inédit, 'NYC'. Il est aussi question de ses prochains projets.

Dido parle de son best of et du fait d'être libre de ses mouvements : entretien

Affranchie de son contrat avec sa maison de disques, elle regarder vers l'avenir

Suite à la sortie de son best of cette semaine, chez RCA, Dido en a officiellement fini avec son contrat et est libre de ses mouvements.

"Je suis comme un gosse surexcité, raconte l'auteur et interprète britannique à HitFix. J'ai tellement d'idées. Je peux faire ci, je peux faire ça. Je dois me calmer."

Nous reviendrons un peu plus tard sur ce qui attend Dido, mais d'abord, elle a passé quelques instants avec nous à revenir sur ses près de 15 ans de carrière, que couvre son best of : une compilation de tous ses singles, de son premier album, sorti en 1999, No Angel, à aujourd'hui. Parmi les titres, 'Here With Me', 'Thank You', 'White Flag', 'Life For Rent', et le titre d'Eminem, 'Stan', qui sample 'Thank You' et a aidé à propulser Dido sur le devant de la scène.

Lire la suite de la traduction ?

Enfin, découvrez un article du Mail Online, qui revient sur la carrière de Dido, sa vie de famille avec son mari et son fils, son enfance et adolescence particulières, son manque de confiance en elle lorsqu'elle a débuté, et ses relations avec ses parents.

Elle vaut des millions, mais Dido était atteinte d'un manque d'assurance chronique. Jusqu'à ce que fonder une famille et fêter ses 40 ans lui ait donné la confiance en elle qu'elle désirait absolument

Balandez vous dans Upper Street, dans Islington, dans le nord de Londres, ou faites un saut dans le Waitrose [Ndlt : un supermarché] local et, qui sait ? vous pourriez bien rencontrer une superstar de la pop.

Avec 38 millions d'albums vendu et un best of prévu pour cette semaine, Dido est l'une des artistes du 21ème siècle ayant vendu le plus de disques, mais les hôtels particuliers, les avions privés et les équipes qui trainent à sa suite ne sont pas sa tasse de thé.

Aujourd'hui encore, 14 ans après qu'elle soit devenue célèbre avec l'album No Angel, Dido est toujours discrète et douce. Elle a 41 ans mais en fait dix de moins, elle ressemble en fait plus à une adolescente, tandis qu'elle joue avec son collier, son vernis à ongle noir écaillé. Ce qui a changé, c'est qu'elle a trouvé la paix de l'esprit.

Lire la suite de la traduction ?

Commenter cet article sur le forum ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire