mardi 23 juillet 2013

Dido soutient les Pussy Riot

Dido a rejoint d'autres artistes pour demander la libération de deux jeunes femmes membres des Pussy Riot, détenues en Russie après qu'elles aient protesté contre les autorités russes dans une cathédrale orthodoxe, en février 2012.

La pétition d'Amnesty International, sous forme de lettre signée notamment par Adele, Madonna ou encore U2, s'adresse directement aux deux femmes emprisonnées :

Chère Masha et Nadia,

Tandis que le premier anniversaire de votre procès approche, nous vous écrivons pour vous assurer que, à travers le monde, des gens pensent toujours à vous et travaillent à votre libération. Bien que vous étiez les manifestantes les plus visibles, nous savons qu'il y a beaucoup d'autres personnes ayant souffert pendant les manifestations, et auxquelles nous pensons également très fort. Mais, de bien des manières, à travers votre emprisonnement, vous les représentez.

Nombre d'artistes ont exprimé leur inquiétude lorsque ces charges ont été requises à votre encontre, nous avions espoir que les autorités, dans votre cas, feraient preuve de compréhension, de sens de la proportion, voire même de cet excellent sens de l'humour russe, mais il n'en fut rien.

Le retentissement de votre procès, puis de votre emprisonnement, incroyablement injustes, s'est étendu au-delà des frontières. En particulier parmi vos confrères artistes, musiciens et citoyens du monde entier, dont de nombreux parents qui comprennent votre colère du fait d'être séparées de vos enfants. Bien que comprenant la nature sensible d'une manifestation dans un lieu de culte, nous demandons que les autorités russes reviennent sur ces lourdes sentences, afin que vous puissiez retrouver vos enfants, vos familles et vos vies.

Le droit à la liberté d'expression et d'opinion est un droit légitime et essentiel, dans quelque démocratie que ce soit. Vous avez été accusées de ce que l'on pourrait qualifier de crime "sans victime", mais de notre point de vue, dans une société juste, il ne peut y avoir de crime lorsqu'il n'y a pas de "victime" identifiable.

Votre force, votre courage et votre témérité sont des sources d'inspiration pour nous tous.

Bien à vous, en toute solidarité,

Bryan Adams, Adele, Alt-J, Laurie Anderson, Animal Collective, Anti-Flag, Arcade Fire, Arch Enemy, Archive, Joan Armatrading, Joan Baez, Beardyman, Jeff Beck, Yasiin Bey, björk, Rubén Blades, Billy Bragg, Jackson Browne, Peter Buck, Tracy Chapman, Chase & Status, Neneh Cherry, The Clash, Coldplay, Lily Rose Cooper, Dido, Django Django, Melissa Etheridge, Siobhan Fahey, Paloma Faith, First Aid Kit, Franz Ferdinand, Foster the People, fun., Peter Gabriel, Sir Bob Geldof, Kim Gordon, Debbie Harry, PJ Harvey, Don Henley, The Hidden Cameras, Niall Horan, Billy Joel, Sir Elton John, Ke$ha, Angelique Kidjo, The Knife, Mark Knopfler, Tom Lehrer, Sean Lennon, Annie Lennox, Lykke Li, Sir Paul McCartney, Romy Madley-Croft, Madonna, Zayn Malik, Stephen Malkmus, Marina & the Diamonds, Johnny Marr, Massive Attack, Mike Mills, Moby, Thurston Moore, Tom Morello, Alanis Morissette, James Morrison, Graham Nash, Kate Nash, Youssou N’Dour, Karen O, Yoko Ono, Clock Opera, Ozzy Osbourne, Liam Payne, Peaches, Joe Perry, Phoenix, Portishead, Portugal. The Man, Rain Phoenix, Cat Power, Radiohead, Bonnie Raitt, Rise Against, Patti Scialfa, Scissor Sisters, Paul Simon, Sleigh Bells, Patti Smith, Esperanza Spalding, Bruce Springsteen, Dave Stewart, Sting, Michael Stipe, Harry Styles, Neil Tennant, Louis Tomlinson, Pete Townshend, K T Tunstall, U2, Eddie Vedder.

On peut également lire sur le site de plus amples informations quant au pourquoi de la détention des deux membres de Pussy Riot :

En février 2012, des membres de Pussy Riot ont entamé une interprétation de quelques secondes d'une chanson de protestation à l'encontre des autorités russes, dans la principale cathédrale orthodoxe de Moscou. Deux femmes, Nadezhda "Nadya" Tolokonnikova et Maria "Masha" Alekhina, ont été reconnues coupables de "hooliganisme" et purgent actuellement une peine dans des colonies pénitentiaires notoirement brutales.

Malheureusement, Masha et Nadia ont toutes deux des enfants en bas âge, et se sont vu refuser un report de leur sentence jusqu'à ce que leurs enfants atteignent 14 ans. Toutes deux se sont aussi vu refuser une mise en liberté conditionnelle, et font appel de cette décision.

Les deux femmes sont des prisonniers d'opinion et une grande inquiétude demeure quant à leur sécurité.

Si vous souhaitez signer la pétition en faveur de la libération des deux femmes, rendez-vous sur le site d'Amnesty International. La pétition indique :

Cher procureur général,

Je vous écris pour exprimer ma profonde inquiétude concernant Nadezhda Tolokonnikova et Maria Alekhina, qui ont été condamnées à passer deux ans dans une colonie pénitentiaire, du fait de leur participation, en février 2012, à une action de protestation par le groupe féministe punk Pussy Riot, à la cathédrale Jésus Christ notre Sauveur de Moscou. Ces deux femmes, toutes deux mères, âgées d'une vingtaine d'années, n'ont été détenues que pour l'expression non violente de leurs opinions, et sont, par conséquent, des Prisonniers d'opinion.

Je fais appel à vous pour faire en sorte que Maria Alekhina et Nadezhda Tolokonnikova soient libérées immédiatement et sans aucune condition. Tandis qu'elles sont incarcérées, les deux femmes ne doivent pas être maltraitées par le personnel pénitentiaire ou par d'autres détenus, et elles doivent être autorisées à avoir des contacts réguliers avec leurs familles et leurs représentants légaux.

Enfin, j'apprécie la libération d'Ekaterina Samutsevich, mais suis malgré tout inquiet/inquiète du statut conditionnel de cette libération. Les trois membres de Pussy Riot n'auraient jamais dû être poursuivis. Je fais appel à vous et à toute autorité afin de respecter et de maintenir le droit à la liberté d'expression au sein de la Fédération de Russie, et de remédier immédiatement au traitement injuste de ces deux jeunes femmes.

Je vous remercie de votre attention.

Cordialement,

Commenter cet article sur le forum ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire